A signaler

Dimanche 07 Janvier - 17:00 - 19:00
chapelle du couvent St Michel
CONCERT DE NOEL
Jeudi 08 Février - 09:00 - 18:00
salle des fêtes
Distribution SACS de tri
Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

 

    
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
Guide CCRG - La RIOM remplace la TEOM
Je paye ce que je consomme !
La Redevance, c'est quoi ?
Comment ça marche ?
Queques conseils....
Toutes les pages

LA GRANDE NOUVEAUTÉ 2011

Je paye ce que je consomme !

C’est la nouvelle manière de calculer la facture des ordures ménagères

Afin de réduire notre production de déchets et renforcer nos performances de tri, nos élus ont voté la mise en place d’une redevance, en remplacement de la taxe. Une vraie politique incitative !

Trier mieux... pour maîtriser les coûts ! La Communauté de Communes vous guide - COMPRENDRE LA REDEVANCE dechet-man

La Communauté de Communes a décidé d’appliquer une redevance incitative, plus équitable, pour responsabiliser les usagers. Ainsi, les coûts du service des déchets seront mieux maîtrisés et la pratique du tri s’améliorera. Contrairement à la taxe réclamée aux propriétaires, la redevance sera due par les usagers, qu’ils soient propriétaires ou locataires. La facture prendra en compte le poids des déchets produits et le nombre de levées de bacs à la collecte. Pourquoi payer pour ceux qui trient peu ou mal ?

C’est bon pour l’environnement

Plus on consomme raisonnablement, moins l’on produit de déchets... Cela ménage notre environnement et notre porte-monnaie ! Avec cette réforme, la facturation est plus équitable et tient compte de nos efforts quotidiens.

Une redevance mieux adaptée

La redevance est simple dans son principe : elle repose sur les quantités produites alors que la taxe est calculée sur la valeur locative des logements et indépendamment du niveau de service...

 

LES GRANDES LIGNES DE L’ÉCHÉANCIER


  • Décembre 2010 à février 2011 : enquête en porte-à-porte et communication
  • Mars à avril 2011 : distribution des bacs
  • 1er juillet 2011 : collecte des Ordures Ménagères Résiduelles exclusivement dans les nouveaux bacs
  • Juillet à décembre 2011 : facturation ‘‘à blanc’’ et information individuelle des usagers
  • 1er janvier 2012 : mise en place de la redevance incitative

LEXIQUE POUR MIEUX COMPRENDRE

Biodéchets : il s’agit de la fraction biodégradable de nos ordures ménagères. Ce sont les restes de repas,
les épluchures, les sachets de thé, le marc de café, les fruits abîmés, les coques et coquillages, le pain
rassis, le poisson et ses arrêtes, les os, la matière grasse, les fleurs fanées, les cendres froides, les cartons
et papiers gras ou souillés, etc.

Ordures Ménagères Résiduelles : elles constituent la fraction des déchets qui n’est pas recyclable. Il s’agit
des produits souillés (hors papiers et cartons souillés à mettre dans les biodéchets), les couches-culottes,
les articles d’hygiène, les emballages en polystyrène, les plastiques (hors flaconnages), etc.
Tri Sélectif : il s’agit de la fraction recyclable des déchets ménagers et assimilés. Il comprend les bouteilles
et flacons en plastique vides, les briques alimentaires, l’acier et l’aluminium (barquettes, cannettes, boîtes
de conserve, etc), les cartons, les revues, les journaux, les magazines, etc.

 

 pdfTélechargez le guide en PDF




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine