Imprimer

Le fer à cheval - Bulletin d’information de la Ville d’Issenheim

N° 42 - Avril 2017


 

fer a cheval 42

Edito:

Chères Issenheimoises, Chers Issenheimois,
Ce  maintenant  traditionnel  Fer  à  Cheval,  viendra encore une fois, je l’espère vous apporter fraicheur et informations concernant les évènements de ce début d’année de votre commune.

Malheureusement,  il  est  également  marqué  par  le départ d’un très grand serviteur de votre commune:
Monsieur Louis BUCK.

Louis, natif de Cernay, s’était engagé très tôt au service de sa chère commune d’adoption et avait dès 1989 rejoint le conseil municipal. De 1995 à 2001, adjoint aux associations, il a su de par sa connaissance du terrain et du milieu associatif, mais surtout grâce à sa formidable capacité d’écoute et de décision, faire l’unanimité autour de lui.

Premier adjoint depuis 2001, il a continué dans cet élan et su participer plus activement au développement d’Issenheim.

Homme droit, intègre, ayant une vision rare du bien commun, il a permis à notre collectivité de  prendre  les  bonnes  décisions,  toujours  dans  le sens du bien commun, jamais dans l’individualisme.

Louis, parfois peut être d’un aspect extérieur froid, avait cette caractéristique trop rare de la franchise, chez lui un OUI était OUI et un NON restait NON. Toujours à l’affût  de la nouveauté, débordant d’idées pour les années à venir, il savait faire partager son enthousiasme et se lançait, parfois même un peu trop vite, dans telle ou telle action...

J’ai eu la chance et l’honneur de l’avoir à mes côtés, pendant plus de 12 ans, comme 1er adjoint. Il savait, je  savais,  que  ses  décisions,  mes  décisions  étaient les nôtres, nous n’avions pas besoin de nous parler pour être d’accord et si, très rarement, cela n’était pas le cas, le dialogue était toujours de mise.

Homme   de   pudeur,   un   peu   secret,   il   savait également,  une  fois  cette  carapace  franchie,  se montrer un ami franc et généreux, prêt à aller au bout du monde. Nombre d’entre vous peuvent, j’en suis persuadé, en témoigner.

Louis, tu vas nous manquer ...

Manquer à ton cher Issenheim, à ses habitants, à son devenir, à son dynamisme.

Manquer  à  tes  amis,  tes  associations,  ce  conseil municipal, cette mairie, ta seconde maison.
Un grand merci à Toi, Louis, pour ton engagement, ton envie, ta franchise, ton amitié.

Merci Louis, Adieu Louis...

Bien à vous toutes et tous

Cordialement, Marc JUNG

 


 

Téléchargez le PDFTéléchargez le PDF

 

feuilletez en ligneFeuilletez en ligne