Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
L'industrialisation à Issenheim
Le développement industriel de 1850 à 1900
L'industrie textile depuis 1900
Toutes les pages

L'industrie textile depuis 1900

Incertitudes et anxiétés

 

Au début de ce siècle on assiste à une restructuration du capitalisme. Les entreprises familiales subissent une profonde mutation.

Dès 1899, la Filature GAST change de raison sociale. Elle devient une Société à responsabilité limitée.

La première guerre mondiale affaiblit considérablement l'industrie textile. aprés la mobilisation générale, qui débute le ler Août 1914, les entreprises textiles locales s'associent à la commune pour l'achat de denrées alimentaires première nécessité.

A cet effet, chacune des fîmes HARTMANN, GAST et SPETZ met une somme de 1000 Marks, sans intérêt, à la disposition de la commune. En 1914, à taxe professionnelle des usines GAST et SPETZ représente la coquette somme
de 9073 Marks.

A partir du 1er octobre 1915 et jusqu'à la fin de la guerre, ces usines arrêtent production. Pendant cet espace de temps, leurs dirigeants viennent à plusieurs reprises en aide aux ouvriers sans travail.

L'armistice du 11 novembre 1918 trouve l'industrie locale arrêtée. Les stocks de matières premières sont épuisés ; beaucoup d'usines sont privées de leurs courroies, dynamos, paliers et coussinets de cuivre. Il faut du temps pour réparer.

 La reprise est laborieuse. Un exemple : à Issenheim, le tissage HARTMANN qui, avant-guerre, occupait 250 ouvriers, n'en emploie que 40 à la date du 1er  juin 1919. Parallèlement, le nombre de métiers à tisser en marche tombé de 350 à 25.
Dans les années d'après-guerre, les établissements SPETZ-CARPENTIER sent toute activité. Une partie des bâtiments est louée aux établissements SALVIS puis à la firme ETELEC, spécialisée dans la fabrication de matériel
 electro-ménager tel que fours, réchauds, chauffe-eau... En janvier 1930, cette déménage à Guebwiller.

En 1920, la fusion de la filature Nicolas SCHLUMBERGER de Guebwiller Je la filature GAST permet la création de " l'Union Textile". Dans la foulée. le Tissage HARTMANN est vendu à la nouvelle société.

Ce tissage venait en décembre 1919 d'être entièrement noyé par les flots de la Lauch. A présent, il est totalement reconverti. Les métiers sont rempla des machines de retordage et de câblage.

Malgré toutes ces restructurations, le chômage se développe. La grève générale du mois d'avril 1920 devient également une lutte pour le maintien des avantages obtenus avant 1914, nettement supérieurs à ceux de la législation française, notamment pour la Sécurité Sociale.

La fraction socialiste du Conseil Municipal d'Issenheim, sous la conduite de l'adjoint Joseph KOCH, obtient qu'une somme de 3000 F, destinée à venir en aide aux grévistes, soit affectée à l'attribution de bons d'achats de pain.

En 1922 et 1930, l'Alsace connaît une réelle prospérité économique. On assiste au développement de la production de textile. Mais à partir de 1931, la crise économique mondiale frappe particulièrement les industries textiles. C'est la fermeture, le chômage...

Après la seconde guerre mondiale l'ancien tissage HARTMANN, intégré à l'Union Textile, connaît une période difficile. Il est même question d'une éventuelle fermeture. Mais la vogue de la popeline d'Alsace redonne du souffle à l'entreprise. L'unité de production vit une succession d'années fastes suivies de temps plus difficiles. En 1969, l'Union Textile cède le tissage d'Issenheim à la S.A.I.C. - Mulhouse. De judicieux investissements améliorent rapidement la situation.

Dès lors, la garantie du plein emploi est assurée aux ouvriers du tissage. Entre 1969 et 1988, aucune heure de chômage n'est à enregistrer. L'effectif maximum avoisine les 270 employés.

En 1981, le renouvellement du parc des machines à tisser, entamé en 1975, est terminé. 196 métiers à lances remplacent désormais les anciens métiers à navettes.

Mais en août 1988, la S.A.I.C. ferme son unité de tissage d'Issenheim. Dans le soucis d'augmenter la rentabilité du groupe, qui vient d'ailleurs de passer sous le contrôle de D.M.C., il est procédé au recentrage des deux tissages sur le site de Logelbach. Pour la commune d'Issenheim ce transfert se traduit par une perte sèche de 110 emplois et une diminution notoire de la recette provenant de la taxe professionnelle.

Depuis 1988, Issenheim ne comple plus qu'une usine textile. Il s'agit de la filature du groupe "Société Alsacienne de Filatures" qui occupe les locaux de l'ancienne filature GAST.

En 1969, lors de la restructuration de l'Union Textile, cette filature est intégrée aux Filatures du Florival. En 1983, les Filatures du Florival agrandissent leur usine d'Issenheim. Cette extension rassure le personnel en place. Mais en juin 1986, le Conseil Municipal enregistre avec appréhension la situation difficile dans laquelle se trouve l'entreprise.

Un plan de redressement est alors mis en place. Le Conseil Municipal vote l'exonération pour deux ans de la part communale de la taxe professionnelle et des taxes foncières. En 1987, l'usine passe sous le contrôle de la "Société Alsacienne des Filés du Florival" avant de prendre en 1990, le nom de "Société Alsacienne de Filatures".

 




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine