Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
La motte féodale d'Ostein
Le site d'Ostein
La chapelle d'Ostein
Le village d'Ostein
La famille d'Ostein
Ostein vers 1672
Kilbe d'Ostein en 1715
Procès-verbal de la visite du château d'Ostein
La lente agonie du hameau
La triste fin de l'église Saint Barthélemy
S'Geischterbargala
Toutes les pages

La famille d'Ostein

La famille d'OSTEIN est citée dès 1135, lors de la signature de l'acte de fondation du couvent des Augustins de Goldbach, placé sous la domination de Murbach. En 1303, les OSTEIN tiennent le village en fief des Habsbourg. En 1336, Volmar d'OSTEIN arbitre un litige portant sur des terres situées à Alschwiller. Entre 1428 et 1434, Peter d'OSTEIN est abbé de Murbach.

En 1628, Jean-Henri d'OSTEIN est élu prince-évêque de Bâle. Son règne fut des plus lamentables en cette période où la guerre et la peste firent d'épouvantables ravages.
En 1612, son frère Jean-Georges est nommé bailli pour la Maison d'Autriche à Ensisheim. Son petit-fils Jean-François d'OSTEIN deviendra conseiller de l'archevêque électeur et préfet d'Amorbach. Le fils de ce dernier Jean-Frédéric sera, en 1741, élu archevêque de Mayence.
La famille d'OSTEIN s'éteint en 1807.
En mai 1859, le chanoine CACHEUX, curé d'Issenheim, trouve dans une cour de la commune, où elle servait à couvrir un égoût, une pierre tombale. Elle mentionne les noms de Rodolphe d'OSTEIN et de ses trois épouses. Elle porte le millésime du 13 août 1594. Scellée dans un mur du portail droit du cimetière, elle est aujourd'hui considérablement détériorée par les intempéries.
Les armes de la famille d'OSTEIN étaient : "D'azur à un lévrier dressé d'or, colleté de gueules". Elles rappellent celles de l'abbaye de Murbach.




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine