Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
La motte féodale d'Ostein
Le site d'Ostein
La chapelle d'Ostein
Le village d'Ostein
La famille d'Ostein
Ostein vers 1672
Kilbe d'Ostein en 1715
Procès-verbal de la visite du château d'Ostein
La lente agonie du hameau
La triste fin de l'église Saint Barthélemy
S'Geischterbargala
Toutes les pages

La triste fin de l'église Saint Barthélemy

En 1594, la chapellenie d'Ostein est administrée conjointement par le précepteur des Antonins d'Issenheim et par la famille noble d'OSTEIN. Un religieux de cette communauté en est le chapelain. Un receveur laïc gère les fonds et les revenus de celle-ci.
En 1599, le précepteur Franz BEER adresse une requête à l'évêque de Bâle concernant la restauration de la chapelle. Le sanctuaire menace de ruine et nécessite une totale reconstruction. Dans sa réponse, l'évêque ordonne à BEER de s'occuper du rétablissement de l'édifice. Presque un siècle après, un noble d'Ostein est sommé de contribuer pour moitié à une nouvelle réparation de la chapelle, qui tombe en ruine.
Au début du 18e siècle, la chapelle rend 6 livres et 5 sols monnaie de Bâle pour trois grandes messes qu'on y célèbre. De cette somme, les Antonins donnent 2 livres 5 sols aux pauvres. En 1731, le menuisier Georges WISLER fabrique des chaises, une chaire et une porte d'entrée destinées à la chapelle, pour Lin montant de 52 Livres.
Les comptes de 1758 mentionnent d'importants travaux effectués à la toiture et aux murs de ce bâtiment. Près de 3000 tuiles neuves sont posées, les murs internes et externes sont enduits de crépi.
Entre 1764 et 1769, des maçons réparent le mur du cimetière d'Ostein. On procède à l'acquisition de vitraux. Dix ans après, le receveur achète une non-% elle corde pour sonner la cloche, fait redorer le crucifix et commande 7 demi-quintaux de chaux pour badigeonner la chapelle.
Entre 1779 et 1784, divers travaux d'entretien nécessitent trois jours d'occupation pour le maçon et son aide. De 1788 à 1793, la municipalité d'Issenheim, s'occupe de la comptabilité de la chapelle supprimée.
Au chapitre des dépenses figure l'achat d'une clochette, le lavage et le repassage des habits d'église et la main-d'oeuvre du forgeron concernant une interention à la cloche.
En effet, à la date du 23.11.1792, la commune d'Issenheim dépose au district une cloche et un très vieux calice d'argent provenant de la chapelle d'Ostein.
Le 22 Messidor An 4, 4 juin 1796, la chapelle d'Ostein est décrite en très bon état. La nef et le choeur sont en maçonnerie et en pierres de taille. Ce corps de bâtiment mesure 16,50 m de long, 6,45 m de large et 4,75 de hauteur, devant cette construction s'élève le clocher. Ses dimensions sont de 5,85 m
de longueur; 4,75 m de largeur et de 11,70 m de hauteur.

L'ensemble, entouré d'un terrain clos d'un mur d'appui d'environ 9 ares de superficie, sur lequel se trouvent 9 noyers, est proposé à la vente comme bien national, pour la somme de 1500 Livres.
Le contrat de vente est daté du 27 fructidor an 4, le 13 septembre 1796. L'acquéreur est André RISACHER, l'ancien prévôt seigneurial d'Issenheim. Au début du 19e siècle, une enquête sur les églises désaffectées nous apprend que la chapelle d'Ostein est vendue et démolie.




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine