Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
La Paroisse Saint-André
Description de l'église paroissiale d'Issenheim vers 1672
Une nouvelle église
L'orgue d'Issenheim : un Joseph Callinet
Le dimanche des Rameaux : D'r Palmesunntig
L'Ackerkapelchen de la Pfleck
La procession de la Fête-Dieu
Toutes les pages

Description de l'église paroissiale d'Issenheim vers 1672

...l'autre église qui fait la symétrie avec celle du monastère est la paroisse, petite à la vérité mais tenue fort proprement soit par les soins du père curé qui la dessert, soit parce que son revenu est employé utilement à tous ses besoins. Il consiste en plusieurs choses de différentes natures, savoir en 24 livres bâloises d'argent non compris s 18 livres pour le louage de quelques prés appartenant à l'église, 12 sestres et demi de seigle, 4 et demi d'orge, 21 pots d'huile et 4 livres de cire...
L'ancienne église, construite parallèlement au lit de la Lauch, était orientée d'ouest en est, le clocher tourné vers la montagne. Les comptes communaux de 1712 mentionnent des travaux de réparations effectués au clocher, à la suite d'un incendie, semble-t-il !
Plan eglise - 1695Kilian SCHUMACHER, originaire d'Ammerschwihr, est le dernier curé d'Issenheim avant la Révolution. Comme nombre de ses collègues religieux, parmi lesquels le chapelain d'Ostein, Antoine FRIES, il connaîtra les affres de la déportation. Parallèlement, d'autres voies de fait s'exercent sur les trois églises situées sur le ban d'Issenheim, mais également contre la synagogue. Les objets du culte sont saisis, emportés pour ensuite être transformés au profit de l'armée. Les ornements et autre effets en or, argent ou cuivre, sont particulièrement visés.
L'éphémère évêché du Haut-Rhin, créé en 1790, est supprimé en 1802. L'ensemble du département est rattaché au diocèse de Strasbourg. La paroisse d'Issenheim fait partie du doyenné de Soultz.
Jean-Baptiste DISS est le premier prêtre concordataire d'Issenheim.
En 1809, il exerce son ministère dans une église qui menace ruine. Malgré
l'état déplorable de l'édifice, il fait refondre la grande cloche. A la St Etienne 1816, il fait installer un nouveau chemin de croix dans cette vieille église.

En mars 1820, la commune d'Issenheim acquiert un nouveau presbytère. Il s'agit d'une maison située Quai de la Lauch, ancienne propriété de Madame DORVEAUX. Avant la période révolutionnaire, le curé d'Issenheim logeait au couvent des Antonins, dans les appartements actuellement occupés par M. l'aumônier de la Maison St Michel.
Dimanche, le 23 février 1823, l'abbé Jean Baptiste DISS, donne lecture d'un courrier jetant l'interdit sur l'église paroissiale. Pour cause de vétusté, l'édifice ne pourra plus être utilisé pour l'usage ecclésiastique. Après les vêpres, le Saint Sacrement fut transféré dans une chapelle provisoire, installée dans la grande salle de la mairie, où les jours de semaine, était célébrée la messe.
Le dimanche, toute la communauté des fidèles allait en pèlerinage à la cha- du Saering, située au cimetière de Guebwiller, ou à l'église de Bergholtz. C'est le coeur déchiré, qu'on dut finalement se résoudre à la démolition de l'ancienne église.




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine