Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
La Paroisse Saint-André
Description de l'église paroissiale d'Issenheim vers 1672
Une nouvelle église
L'orgue d'Issenheim : un Joseph Callinet
Le dimanche des Rameaux : D'r Palmesunntig
L'Ackerkapelchen de la Pfleck
La procession de la Fête-Dieu
Toutes les pages

L'orgue d'Issenheim : un Joseph Callinet

Malgré l'absence de tout document d'archive, l'orgue d'Issenheim est attribué à Joseph CALLINET. Cet orgue a vraisemblablement été construit au second semestre de 1834 ou au début de l'année 1835.

Chronologiquement, il succède directement à celui de Sainte Croix-aux- Mines. Le facteur d'orgue rouffachois y reprend le thème des anges. Il en place ,deux sous chaque tour. Il reprend également ici les frises à oves et à fleurs d'eau. héritées de son père et de son grand-père.

l'orgue CALLINET à IssenheimCommandé et financé par l'aîné des célèbres frères ZIMMERMANN, JeanThiébaut un mécène local, devenu entre-temps Président du Conseil de Fabrique de l'église paroissiale Saint André, cet instrument devait initialement être apparenté à celui de MOLLAU.
Il fonctionne près de 60 ans dans sa version originale, avant d'être malheureusement mutilé. Sa soi-disante restauration est décidée en 1895. Joseph -Antoine BERGER est chargé de ce travail. Il procède à diverses modifications.
Le 27 mars 1917, des tuyaux d'orgue d'un poids total de 90 kg sont démontés. De même 3 cloches, pesant ensemble 2444 kg, sont descendues du clocher. L'ensemble est destiné à la fonderie pour la orgue Callinet-Issenheimfabrication de matériel de gguerre. En octobre de la même année, le Kriegsmetall A.G. à Berlin paye une somme de 620 DM pour les tuyaux d'orgue. Jamais il ne sera trace des -400 DM promis pour les 3 cloches confisquées.
En décembre 1921, une nouvelle restauration, due à Joseph BESSERER signe l'arrêt de mort de l'orgue Callinet. L'orgue est pneumatisé. Une dernière restauration d'ailleurs inachevée entreprise par la maison SCHWENCKEL en 1958. réalise la transmission électro-pneumatique de l'instrument. D'après des spécialistes, le "grand et bon orgue" Joseph CALLINET est mort.
Actuellement il se présente dans un état des plus critiques. On parle d'une éventuelle et nouvelle restauration. Saura-t-elle rattraper les erreurs et autres transformations passées ?




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine