Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
Le relais de la Poste à Issenheim
Le maître de Poste
Essais infructueux de transfert de la Poste aux lettres de Rouffach à Issenheim
Difficultés du maître de Poste Zimmermann lors de son installation à Issenheim
Prétentions abusives de Zimmermann aux communaux
Conflit avec la communauté sur l'emplacement de la maison de Poste
Création d'un service de messagerie
Le statut fiscal du maître de Poste en 1788
La période révolutionnaire
La démission de Jean-Thiébaut Zimmermann
Les successeurs de Jean-Thiébaut Zimmermann
Toutes les pages

Création d'un service de messagerie

 

En 1777, les maîtres de Poste de Belfort, Aspach, La Chapelle, Issenheim. demandent l'autorisation d'établir deux nouveaux chariots pour conduire le, voyageurs de Belfort à Colmar.
Ils disent que l'utile établissement de deux chariots a convaincu le public du grand avantage qu'il pouvait en retirer. L'économie qu'ils offrent aux voyageurs a rendu inutiles les dépenses des maîtres de Poste pour l'entretien et la
course de la diligence qu'ils font courir deux fois par semaine et qui est délaissée par le public.

En effet, les chariots font le trajet Belfort-Colmar en un seul jour. _-4
évite le désagrément de séjourner en route et la dépense d'un souper ;J coucher. Ces chariots font le voyage deux fois par semaine, mais s*-.-.--.-i insuffisants devant le succès rencontré auprès du public.
Les suppliants se proposent de remédier à cette insuffisance en étab'.:".w deux nouveaux chariots. Ceux-ci seront solides, bien couverts et feront i navette deux ou trois fois par semaine quand les autres seront au repos ou c retour.
Ce nouvel établissement ne pourra donc porter préjudice à ceux déjà forme et profitera au public en dimunuant ses dépenses de voyage.
Ils espèrent obtenir l'autorisation nécessaire de l'Intendant, d'autant qu'i sont «destinés et sujets à des corvées dispendieuses au service modiquemel retribué des malles, et à un entretien souvent oisif des chevaux». Ils estima être faiblement dédommagés des dépenses de leur état et de l'inutilité de 1'e---tien de la diligence en demandant une rétribution de cinq sols par lieue et par voyageur.




Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine