Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Index de l'article
Les Jésuites à Issenheim
Les Soeurs de la Divine Providence
Deux campagnes de fouilles archéologiques
Monuments historiques
Toutes les pages

Les Jésuites à Issenheim

En 1839, la Compagnie de Jésus s'installe en Alsace. Elle fonde une résidence à Strasbourg et songe immédiatement à doter notre région d'un noviciat destiné à fournir des apôtres pour les provinces de langue allemande. Son choix se porte sur Issenheim, où elle peut acquérir l'ancienne Commanderie des Antonins.

Celle-ci est alors la propriété de la famille WAELTERLE de Colmar. M. WAELTERLE n'est autre que le gendre de Georges NANCÉ (ou NANSÉ) qui avait acheté l'ancien cloître, déclaré bien national. Les premiers Jésuites arrivent à Issenheim le 30 septembre 1843. Ils y trouvent un domaine délabré où réside encore le notaire M. LANDWERLIN. Le 20 octobre, ils accueillent les trois premiers novices.

Le noviciat se développe très rapidement, grâce à un nombre croissant de vocations. Chaque année compte une bonne trentaine de novices. Après 1861, on assiste à une baisse des effectifs. La dernière promotion (1869-70) ne comporte plus qu'une quinzaine de membres. Le catéchisme se fait au village même et à Guebwiller, notamment dans les écoles. On évangélise également les prisonniers d'Ensisheim.

Le 6 juin 1844, est ouverte une chapelle dédiée à saint Antoine. Mais déjà le projet de construire une église prend forme. L'emplacement de l'ancien lieu de culte des Antonins, ravagé par un incendie, parait tout désigné. La première pierre est posée le 7 mai 1854. Les habitants d'Issenheim acceptent de voiturer les matériaux nécessaires. Une loterie organisée au village permet de dégager les premiers fonds.

Dès 1856, on y célèbre les offices du dimanche. Monseigneur RAESS, évêque de Strasbourg, consacre l'église le 3 mai 1857. Celle-ci est dédiée à saint Joseph. De style néo-gothique, elle se compose d'une triple nef que séparent deux rangées de sept colonnes. L'édifice mesure 32 mètres de long sur 14 mètres de large et de haut. Il est éclairé par 33 vitraux.

En 1870, la guerre fait rage. L'Alsace se prépare à une nouvelle annexion. Le 14 octobre, les Jésuites d'Issenheim notent : «Passage d'un corps prussien se rendant à Guebwiller. De nos fenêtres nous assistons à une escarmouche entre francs-tireurs et Prussiens. Le 31 octobre : «Un régiment de Prussiens se restaure dans le village. Nous en avons pour notre part 90».

En Allemagne sévit le Kulturkampf. Les Jésuites des pays annexés sont proscrits. Le 9 août 1872, le Kreisdirektor vient à Issenheim leur signifier l'ordre du gouvernement. On discute et proteste pendant près de deux heures. L'occupant accorde finalement un délai de trois semaines pour évacuer la maison.

L'église est fermée. La maison abandonnée reste sous la garde d'un Père qui réside à Rouffach. En 1882, ce dernier déplore l'état délabré de la propriété. Finalement, 460 jeunes gens sont venus de 1843 à 1869 au noviciat d'Issenheim, revêtir les habits de la Compagnie de Jésus.



Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine