Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Mairie d'Issenheim
2 rue de rouffach
Tél 03 89 62 24 30
Fax 03 89 62 24 31

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

  Visite guidée de Soultz 

Ville de Soultz - -Circuit découverte piétonnier

  

Soultz est mentionnée la première fois en 667, et son nom proviendrait de l'existence d'une source d'eau salée. Dès cette époque, un lieu de culte devait se trouver à l'emplacement de l'église actuelle (9), probablement remplacé au Xle siècle par un deuxième édifice, disparu à son tour fin du Xllle.
En 1015, Soultz devient fief de l'Evêché dont les différents administrateurs logeaient au château du Bucheneck (3).

Soultz obtient le titre de «ville» dès 1249 et un premier mur d'enceinte est élevé (15-19), doublé par un deuxième en 1328(6).

A la fin du XVIe, puis au début du XVIle siècle, la cité a connu grâce à la viticulture une Renaissance prospère, durant laquelle sont construites de belles demeures à tourelles d'escaliers, oriels et contreforts (12-13-14-16).

Soultz, à ce moment, a pris la configuration qu'elle a gardé jusque dans l'ère industrielle où les fabriques (7-8) font éclater son corset de pierre.

  


 

 

  • 1 . Demeure du XVIe siècle abritant aujourd'hui l'office de tourisme. L'oriel à deux étages témoigne de la prospérité à l'époque de la Renaissance à Soultz.
  • 2 . Lavoirs individuels installés le long d'une dérivation du Rimbach.
  • 3 . Cité depuis 1251 connue bien de l'évêque de Strasbourg, le château du Bucheneck a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Cette maison forte, construite dans les méandres du Rimbach servait de résidence au bailli. Il abrite depuis 1990 le Musée du Bucheneck.
  • 4 . Ancienne Commanderie des chevaliers de l'ordre de Malte, citée pour la première fois en 1263 à Soultz. Les fondations de la première église, dégagées lors d'une fouille en 1983, sont visibles à l'extérieur du bâtiment.
  • 5 . Le château d'Anthès est constitué d'une demeure de 1605, agrandie d'une aile au XVIIIème siècle et de l'oriel au XIXème. Cet édifice est connu pour avoir été la propriété de Georges Heeckercii d'Ambès, qui a tué le poète russe Pouchkine en 1837.
  • 6 . Tour appartenant à la deuxième enceinte de la ville édifiée à partir de 1317, afin d'englober la Commanderie.
  • 7 . Ancienne manufacture alsacienne de broches construite par la famille Latscha en 1904 en complément des usines de Jungholtz. Site réhabilité en centre sportif et de loisirs.
  • 8. La soierie Baumann, fermée depuis 1951 fabriquait des pièces de luxe que commercialisait notamment la célèbre maison Dior.
  • 9 . L'église Saint-Maurice de style gothique a été construite entre 1270 et 1489. Soit clocher octogonal a été surélevé d'un niveau en 1610. La porte latérale sud de la nef possède un tympan sculpté datant de la construction et représentant l'adoration des mages et Saint-Maurice à cheval. L'église abrite un orgue Silberniann de 1750 ainsi qu'une chaire Renaissance sculptée et marquetée.
  • 10 . Hôtel de ville construit en 1856 sur l'emplacement de l'ancienne Halle aux Blés.
  • 11 . Les maisons à colombages sont rares à Soultz . Les bâtis en pierre étaient préférés par les riches vignerons de Soultz.
  • 12 . Au n° 15, la maison Saint Michel est remarquable pour sa tourelle d'escalier et son oriel à plan triangulaire sur lequel est mentionnée en allemand la date de construction de l'édifice (1622).
  • 13 Le n° 8 rue des ouvriers est une propriété vigneronne caractéristique, rassemblant autour de la cour intérieure un escalier à vis abrité dans une tourelle, une galerie en bois, un grand porche voûté en plein cintre.
  • 14 . L'Auberge à la Couronne est composé de plusieurs bâtiments. L'enseigne "A la Couronne" est citée depuis 1677, mais l'édifice a été construit pour un tonnelier-vigneron comme l'attestent les emblèmes sculptés au-dessus de la porte de la tourelle d'escalier.
  • 15 . Passage longeant les remparts, où les sentinelles pouvaient surveiller le fossé et ses abords.
  • 16 . Au n°2, le porche de cette ancienne maison vigneronne est placé de biais pour faciliter l'accès des charrettes.
  • 17 . La tour des sorcières, dont la partie haute a disparu, se dresse à l'angle sud-est du rempart. Elle doit soit nom au fait qu'elle aurait servi de prison pour les sorcières. Le long de la promenade de la Citadelle, les maisons sont construites contre le rempart.
  • 18 . Le château Waldner de Freundstein, résidence urbaine de cette famille noble, date du XVIe siècle La dalle au-dessus de la porte est datée de 1702 et est sculptée d'un écu aux armes des Waldner, tenu par deux lévriers, rappelant ainsi que cette famille était au service des abbés de Murbach.
  • 19 . Construite contre le mur d'enceinte, la maison, datant de 1575, est aussi appelée maison sur la Hoelle (sur l'enfer) tellement le passage longeant le mur est sombre.


Communauté de Communes de la Région de Guebwiller
Service animation du patrimoine
Tél. 03 89 62 12 34

Reinseignements:

Office de Tourisme de Guebwiller
Et des Pays du Florival
Tél. 03 89 76 10 63
www.tourisme-guebwiller.fr 


Télécharger les brochures


Villes et Pays d'Art et Histoire

Laissez-vous conter la Région de Guebwiller
Laissez-vous conter la Région de Guebwiller - Programme 2010-2011 vpah-art_nouveau brochure_art_roman
 


Partager sur Facebook    Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine