Le village en images

  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images
  • La commune d'Issenheim en images

Infos utiles

Permanence adjoints
Tous les jeudis
de 18h à 19h

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Couvent des Antonins

 

La commanderie générale de l'ordre de Saint Antoine est fondée avant 1290. Sa fonction est hospitalière et soigne en particulier les malades atteint du "mal des ardents", aussi appelé le feu de Saint-Antoine. Nous savons aujourd'hui qu'il s'agit de l'ergotisme (intoxication due à l'absorption d'ergotamine présente dans de l'ergot du seigle). La nourriture était au Moyen Age basée essentiellement sur les céréales, et en période de disette, l'ergot était consommé.
La maladie présente deux aspects distincts : l'un convulsivant, l'autre gangréneux. Elle laisse des lésions irrémédiables, les muscles se raidissent, les membres se gangrènent, accompagnés de plaies purulentes et nauséabondes, une mauvaise irrigation du cerveau provoque chez le malade un état hallucinatoire ; proche de la démence.

Face à ce mal terrifiant, la croyance en la puissance miraculeuse d'un Saint, et plus particulièrement en celle de Saint Antoine, demeure pour de nombreux malades le seul recours. Les pèlerinages vers les reliques du saint étaient souvent bénéfiques puisque cela éloignait les malades de la source de l'intoxication alimentaire.

Les soins apportés par les hopitaux des antonins sont de 3 ordres :
- l'hygiène et la nourriture
La bonne qualité de la nourriture est aussi importante que les soins apportés aux malades. Une nourriture de qualité faisait regresser la maladie, le malade étant éloigné du seigle ergoté.
- la chirurgie
L'amputation des membres atteints et appareillage des infirmes.
- le saint vinage
Infusion des reliques de Saint Antoine dans du vin. Il est donné au malade le lendemain de son arrivée. A Issenheim, le couvent était détentaire d'une recette de baume (cf Elisabeth Clementi).

En 1596, la faculté de médecine de Marbourg (Allemagne) attribue l'origine du mal au seigle ergoté (l'ergot est un champignon parasite nommé Claviceps Purpurea) qui, absorbé, entraîne un empoisonnement du sang. Cette découverte entraîne une baisse de l'activité des antonins à partir du XVIlème siècle.


Communauté de Communes de la Région de Guebwiller
Service animation du patrimoine
Tél. 03 89 62 12 34

Reinseignements:

Office de Tourisme de Guebwiller
Et des Pays du Florival
Tél. 03 89 76 10 63
www.tourisme-guebwiller.fr 


Télécharger les brochures


Villes et Pays d'Art et Histoire

Laissez-vous conter la Région de Guebwiller Laissez-vous conter la Région de Guebwiller - Programme 2009-2010 brochure_art_roman

 

 


Facebook  Twitter  Google bookmarks  slashdot  del.icio.us  technorati  digg  Furl  YahooMyWeb  Reddit  Blinklist  Fark  Simpy  Spurl  NewsVine