Imprimer

Les petits gestes écocitoyens

Développement Durable : du papier recyclé pour la mairie et les écoles.

Les petits gestes écocitoyens
Papier 100% recyclé et désencré sans chlore, sans azurants optiques il est certifié "Ange bleu".ange_blu

Il est fabriqué en France et issu exclusivement de la collecte sélective des ménages.

prix_entrepr_environnement 2003

Ce choix a été initié par les conseillers municipaux membres de la commission Cadre de Vie, Environnement

 

Pourquoi utiliser du papier recyclé ?

Pour satisfaire nos besoins, souvent futiles, en papier, des millions d'hectares de forêts sont abattus chaque année. Des forêts qui ne sont pas forcèment gérées durablement et qui voient donc leur écosystème détruit irrémédiablement. Au niveau mondial, 42% du bois exploitédev_durable_papier commercialement sert à fabriquer du papier et 17 % du bois utilisé provient de forêts vierges ! C'est à dire de forêts anciennes dont la richesse biologique doit être absolument préservée pour assurer notre avenir.

En Europe, les papetiers ont progressivement substitué les forêts naturelles par des plantations dans une logique industrielle à grand renfort de pesticides. Cette solution intermédiaire, n'est toutefois guère satisfaisante.

En France, 58% de la matière première utilisée par l'industrie Papetière française est aujourd'hui issue des papiers et cartons récupérés. Ce taux important fait de l'industrie papetière la première industrie de recyclage en France ! En 2004, 6 millions de tonnes de papiers-cartons récupérés ont repris le chemin du cycle papetier, soit autant de volumes qui ne seront pas incinérés ou mis en décharge. Sur les dix dernières années, le recyclage des papiers et cartons a ainsi connu une progression annuelle moyenne de 4,3% en France (Confédération Française de l’Industrie des Papiers, 01/2006).

La fabrication de papier non recyclé :

Qu'est-ce qu'un papier recyclé et quelles sont ses exploitations possibles ?

On appelle « recyclé » un papier comprenant au moins 50% de fibres cellulosiques de récupération (papier-carton), c'est à dire qui proviennent de déchets de papier imprimé (post-consommation). Beaucoup de fabricants proposent une teneur de 100% pour des grammages de 60 à 350 g/m² pour tous types d'impressions et d'éditions sous divers coloris.

Les déchets de papier proviennent de déchets de papeterie, de haute qualité (pré-consommation) et de déchets imprimés (post-consommation).

Si la teneur en fibres cellulosiques est inférieure à 100%, il s'agit alors d’un mélange de fibres recyclées et de fibres vierges, par exemple : 90/10, 75/25, 60/40 ou 50/50.

Enfin, au cours du recyclage, le papier peut être désencré ou non, blanchi ou non et lavé au savon biodégradable.

Le papier le plus « écologique » est le papier 100% recyclé de post-consommation, non désencré, non blanchi. Il est de couleur gris-beige clair.

Les démons du papier recyclé

Le papier recyclé a longtemps souffert de sa mauvaise réputation : il était considéré alors comme pelucheux et absorbant pour l'encre avec une abondance de poussières qui favorisait le bourrage papier des imprimantes. Ce n'est heureusement plus le cas et de sérieux progrès ont été réalisés comme en témoignent les contentements de nombreux organismes et administrations.

Du côté des fabricants de matériel d'impression, Canon, par exemple, garantit que le papier recyclé peut être utilisé sans problème sur tous les appareils (sans augmenter le taux de défaillance ni la consommation de toner ou d'encre).

 

Le recyclage des vieux papiers ne se réalise malheureusement pas ad vitam aeternam. En effet, au fil des opérations de recyclage, la qualité des fibres diminue : elles sont abîmées et ont tendance à se raccourcir. Selon le type de papier à fabriquer, on estime qu'une même fibre peut être réutilisée en moyenne de 2 à 5 fois. C'est pourquoi il faut ensuite introduire dans la fabrication du papier recyclé des fibres vierges en complément des fibres recyclées.

Des écolabels pour s'y retrouver

Des écolabels permettent de certifier la qualité et le faible impact sur l'environnement du reclyclage et de l'utilisation de papiers recyclés : écolabel allemand ("Ange bleu")ange_blu, écolabel nordique ("Cygne blanc") et l’écolabel européen.